Une Kényane prix Nobel de la paix, une première

Publié le : Last updated:

Wangari Maathai a gravé son nom dans l’Histoire. Cette Kényane est la première africaine à recevoir un prix Nobel de la paix, en 2004. Avant cela, Wangari Maathai était déjà la première femme d’Afrique centrale et de l’Ouest à obtenir un doctorat. Elle a étudié la biologie aux États-Unis. De retour au Kenya, elle lutte contre la déforestation et la préservation de l’eau et des sols. Pour cela, elle crée le Green Belt Movement dont l’action s’est depuis étendu à d’autres pays africains. La mission principale du mouvement est de replanter des arbres afin de faciliter l’accès à l’eau et au bois.

A partir des années 90, Wangari Maathai s’engage dans un nouveau combat : la lutte contre le président kényan Daniel Arap Moi. Un activisme qui lui vaudra d’être élue au parlement en 2002, avec 98% des voix, puis ministre de l’Environnement l’année suivante ! Wangari Maathai est morte en 2011, après une vie remplie et un titre éternel, celui de la première femme africaine à recevoir le prix Nobel de la paix.

 

1 Etoile / Star2 Etoiles / Stars3 Etoiles / Stars4 Etoiles / Stars5 Etoiles / Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Media Query: