140 millions de déplacés à cause du changement climatique en 2050

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

La Banque Mondiale estime, dans un récent rapport, que le changement climatique menace de déplacer 140 millions dans le monde d’ici 2050. Confrontées aux aléas du climat (sécheresses, innovations…), ces personnes partiront de chez elles pour s’installer ailleurs dans leur pays, ce qui peut créer des troubles mais aussi de nombreuses opportunités. L’institution rappelle néanmoins qu’il est encore possible d’agir :  » il est encore temps d’éviter le pire : le nombre de migrants climatiques internes pourrait être réduit de 80 % (soit 100 millions de personnes) si la communauté internationale intensifie ses efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre et que les pays se dotent de plans de développement solides. »

Elle propose aussi 3 portraits de migrants climatiques en Éthiopie, au Mexique et au Bangladesh.

Éthiopie : Adopter des politiques rationnelles qui soutiennent les migrants climatiques

Mexique : Aider les populations à faire face au changement climatique

Bangladesh : Inclusion des migrants climatiques par l’éducation et l’emploi

Media Query: