6ème extinction de masse

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

 Cormorans et otaries à fourrures du Cap à Seal Island, False Bay, Province du Cap, République d’Afrique du Sud (34°08’ S- 18°35’ E) © Yann Arthus Bertrand

Cormorans et otaries à fourrures du Cap à Seal Island, False Bay, Province du Cap, République d’Afrique du Sud
(34°08’ S- 18°35’ E) © Yann Arthus Bertrand

En 2017, une étude publiée dans la revue scientifique américaine PNAS prévient qu’un tiers des espèces de vertébrés voient leurs populations décliner. Les études sur la disparition de la biodiversité se succèdent depuis des années. Les scientifiques estiment qu’au moins 7 % des espèces connues ont déjà disparu. L’ampleur du phénomène est telle qu’ils parlent de 6ème extinction de masse. La vie sur Terre a connu 5 crises d’extinction de masse. Chacune de ces crises a abouti à la disparition, sur toute la planète, d’un nombre conséquent d’espèces vivantes en un court laps de temps à l’échelle géologique. La dernière remonte à 65 millions d’années avec la disparition des dinosaures, dont les oiseaux sont les descendants. Les causes de la 6ème extinction de masse sont multiples : l’extension des terres agricoles et urbaines, le changement climatique, les pollutions ou encore les espèces invasives. Si rien n’est fait, un quart des espèces vivantes pourraient disparaître avant la fin du siècle.

Media Query: