10 000 ans d’agriculture

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

agriculture

Village Traditionnel au sud-est d’Alep entre Alep et le mont JabaL Hass, province d’Alep, Syrie (34°55’ n – 127°44’ e) © Yann Arthus-Bertrand

Depuis 10 000 ans, la révolution néolithique a transformé les paysages et l’environnement et a sédentarisé les groupes humains. L’agriculture a remplacé la chasse et la cueillette, sans doute en raison d’un réchauffement du climat et de la moindre abondance du gibier. Plutôt que de se servir dans la nature, il faut désormais produire la nourriture, cultiver, récolter, planifier, gérer les réserves et les surplus… La domestication des plantes et des animaux s’est répandue depuis le Croissant Fertile au Moyen-Orient. Elle a ensuite donné naissance à différentes civilisations dont celles du blé, du maïs et du riz. Ces 3 céréales assurent toujours l’approvisionnement alimentaire de plus de la moitié de la planète. Les techniques agricoles se sont perfectionnées, puis industrialisées. En 2018, le secteur emploie un tiers de la main d’œuvre mondiale mais compte pour 6,4 % de la richesse. Près de 70 % de la production alimentaire mondiale provient de petites exploitations familiales.

 

Media Query: