314 milliards de dollars par an pourraient le coût des catastrophes naturelles en 2030

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

catastrophes naturelles

Église engloutie de l’ancien village de Fayon dans le lac du Barrage Riba Roja sur l’Ebre, province de Saragosse, communauté autonome d’Aragon, Espagne
(41°14’ N – 0°21’ E) © Yann Arthus-Bertrand

La résilience est la capacité d’un environnement à faire face aux perturbations qui l’affectent. Il s’agit pour un milieu ou une population de retrouver ses mécanismes de fonctionnement et de développement normaux. La résilience consiste donc à s’adapter aux dangers et aux menaces qui guettent nos sociétés. Avec notamment le changement climatique, sa prise en compte devient centrale. Le coût des catastrophes naturelles pourrait atteindre 314 milliards de dollars par an en 2030, contre 250 milliards actuellement. Pourtant, investir 2 % du PIB mondial pour prévenir les risques coûterait moins cher. Ce facteur joue un rôle essentiel dans la prévention et l’adaptation au changement climatique. Les Nations Unies en ont fait leur 9e Objectif de Développement Durable : bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation grâce aux investissements dans le transport, l’irrigation, les énergies, l’assainissement et la communication.

Media Query: