11 milliards de litre de biodiesel produits par les Etats-Unis en 2016

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

biocarburant

Déforestation en Amazonie, Mato Grosso, Brésil
(9°26’ S – 54°43’ W) © Yann Arthus-Bertrand

Les biocarburants, alternatives au pétrole obtenues à partir d’huile végétale (soja, maïs, palmier, colza) ou animale, sont controversés en raison de
leur impact sur l’environnement (déforestation) et l’approvisionnement alimentaire (hausse du cours des denrées). De plus, le rendement énergétique de ces cultures reste sujet à caution. Les États-Unis et le Brésil produisent et consomment plus des deux-tiers de la production mondiale de biocarburant. En 2016, les États-Unis ont produit 11 milliards de litres de biodiesel contre 946 millions en 2006. Mais, en Europe, où se développe pourtant la biomasse c’est-à-dire l’usage de déchets organiques pour produire de l’énergie, le recours aux cultures pour alimenter les réservoirs des véhicules peine à convaincre. Ainsi, l’Union européenne a revu à la baisse son objectif d’incorporation d’agrocarburant de 10 % à 7 % des carburants employés dans les transports en 2020.

Media Query: