5 fois plus d’aquaculture en 25 ans

Publié le : Last updated:

aquaculture

Retour de pêche à Kayar, Sénégal
(14°55’ N – 17°07’ W) © Yann Arthus-Bertrand

L’aquaculture fournit désormais plus de poissons que la pêche. Avec presque 74 millions de tonnes en 2014 contre 14 millions en 1992, c’est l’un des secteurs de l’industrie alimentaire qui affiche la plus forte croissance mondiale. Aujourd’hui, le monde compte 11 millions de fermes aquacoles, dont 90 % se situent en Asie. Le secteur rapporte actuellement 160 milliards de dollars. Malgré des avantages, les fermes de produit de la mer à grande échelle entraînent des nuisances et empiètent sur des milieux naturels fragiles comme les mangroves. Élever des poissons herbivores présente l’avantage de ne pas nécessiter de vider les océans. Toutefois, l’aquaculture n’est pas une alternative à la surpêche. En effet, elle concerne souvent des espèces carnivores de grande taille, prisées des consommateurs, telles que les saumons, les dorades ou les turbots. Or, il faut entre 2,5 et 5 kg de poissons sauvages pour faire 1 kg de poisson d’élevage carnivore.

Media Query: