10 principes de respect des droits humains, du travail, de l’environnement

Publié le : Last updated:

responsabilité sociétale des entreprises

Volcan de Rano Kau dans le parc national de Rapa Nui, île de Pâques, Chili
(27°11’ S – 109°26’ W) © Yann Arthus-Bertrand

Avec le développement durable apparaît le concept de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Les entreprises de tous les secteurs et de toutes les tailles s’approprient ce concept dont les définitions et les méthodologies varient. Parmi elles, le Pacte mondial (Global Compact) lancé par les Nations Unies auquel 9388 entreprises ont adhéré. Ce pacte repose sur 10 principes de respect des droits humains, du travail, de l’environnement et de lutte contre la corruption. Il s’agit de prendre en compte l’impact de l’activité sur l’environnement et la société, de s’efforcer de la réduire, voire de la rendre positive. Les experts parlent de triple bottom line ou triple bilan. Cette notion part du constat que la valeur d’une entreprise ne se mesure pas uniquement à l’aune de ses résultats financiers mais aussi de son impact, de son image et de son capital non-financier. Depuis plusieurs décennies, la RSE se développe grâce aux rapports sur l’activité puis avec la mise en place d’actions afin d’améliorer le bilan des entreprises en matière de développement durable.

Media Query: