500 milliards de dollars par an pour s’adapter au changement climatique

Publié le : Last updated:

Centrale solaire thermodynamique NOOR 1, près de Ouarzazate, Province de Ouarzazate, Région du Drâa-Tafilalet, Maroc
©Yann Arthus-Bertrand

Entre 280 milliards et 500 milliards de dollars par an seront nécessaires pour s’adapter au changement climatique au niveau mondial. Il s’agit des dernières estimations au niveau mondial du Programme des Nations Unies pour l’Environnement qui se projette jusqu’en 2050. Pour l’Afrique, les coûts d’adaptation sont évalués à 50 milliards de dollars par an, et ce même si l’objectif des 2°C est respecté. Même s’il n’est pas le continent qui émet le plus de gaz à effet de serre, l’Afrique sera en première ligne face au réchauffement climatique. La hausse des températures entraînera la montée des eaux et affectera les domaines de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, de l’accès à l’eau et de la santé. Cependant, l’Afrique dispose d’un important potentiel dans le solaire, l’éolien et la géothermie.

Media Query: