En 2050, près de 4 milliards de personnes feront face à des difficultés d’approvisionnement en eau

Publié le : Last updated:

Barrage d’Imboulou, sur la rivière Léfini, République du Congo (Congo – Brazzaville)
©Yann Arthus-Bertrand

D’ici le milieu du siècle, 54 pays seront concernés par les pénuries d’eau, aussi appelées stress hydrique. 3,9 milliards de personnes seront victimes de cette pression accrue exercée sur la ressource. Cette situation aggravera le risque de conflit dû à la concurrence et à la demande croissante dans différents secteurs, tels que l’agriculture, l’électricité mais aussi les usages domestiques. Selon le Programme mondial pour l’évaluation des ressources en eau (WWAP), la crise de l’eau est une crise de la gouvernance : les ressources globales sont suffisantes mais mal redistribuées. Dans ce contexte, il faudrait 53 milliards de dollars par an pendant cinq ans pour que l’accès à l’eau soit universel, soit moins de 0,1 % du PIB mondial de 2010.

Media Query: