185 millions d’hectares de cultures transgéniques

Publié le : Last updated:

OGM

Culture sur le bord de la rivière
Jamuna, au sud de Siragnj, District de Siragnj, Bangladesh (24°15’ N-89°48’ E) © Yann Arthus-Bertrand

OGM : le poids de l’incertitude. En 1996, le premier organisme génétiquement modifié (OGM) était commercialisé : une tomate. En 20 ans, des variétés génétiquement modifiées de maïs, de soja, de pomme de terre, de coton et de très nombreux autres végétaux ont été commercialisés à leur tour. Et ce malgré les débats virulents sur leurs risques et leurs avantages réels. En 2016, plus de 185 millions d’hectares dans 28 pays étaient cultivés avec des plantes transgéniques, d’après les données de l’ISAAA (pour The International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications, un groupe de défense des cultures transgéniques qui publie tous les ans un état des lieux au niveau mondial). Aujourd’hui, la filière s’étend aux produits animaux : le Canada a agréé un saumon génétiquement modifié. Plus de 80 produits OGM sont en attente d’autorisation dans le monde. Les facteurs juridiques et politiques propres à chaque pays détermineront l’avenir des produits génétiquement modifiés.

Media Query: