82% des thons rouges de l’Atlantique ouest ont disparu entre 1970 et 2007.

Publié le : Last updated:

peche thon rouge

Bateau de pêche près d’Athènes – Grèce © ALTITUDE/Arthus-Bertrand Yann

Le thon rouge est menacé de disparition en Atlantique et en Méditerranée à cause de la surpêche. Pourtant, il n’est pas protégé.

Le thon rouge est un poisson de luxe. Les meilleurs spécimens dépassent 200 kilos et valent très cher. L’un d’entre eux a été vendu l’équivalent de 122 000 euros au Japon ! L’Archipel est d’ailleurs le premier importateur : il achète environ 80 % des prises de la Méditerranée

L’appétit pour les sushis ou les sashimis, qui se développe également en France et en Europe, menace ce poisson : les deux tiers des animaux ont disparu de la Méditerranée entre 1957 et 2007 et de 82% en Atlantique ouest entre 1970 et 2007.

Pour les protéger, plusieurs pays, dont la France, ont demandé l’inscription du thon rouge à une convention qui contrôle sa vente et donc réduirait la pêche : la CITES. Malheureusement, le Japon et un certain nombre de pays alliés ont réussi à empêcher toute mesure allant dans ce sens lors du dernier congrès de la convention, en mars, à Doha, au Quatar.

Media Query: