2 à 3 fois plus, la consommation de pétrole est 2 à 3 fois plus importantes que les réserves découvertes chaque année.

Publié le : Last updated:

Energies fossiles Agrocarburants

Champs pétrolifères du nord – Plate-forme Al Shaheen AD et torchère – Qatar © Arthus-Bertrand Yann

L’important n’est pas de savoir quand nous consommerons la dernière goutte de pétrole mais de prévoir quand les quantités produites ne suivront plus celles consommées: les prix s’envoleront et nous entrerons alors dans une « crise » pétrolière permanente. La question est vive pour les transports, dépendants à 97% du pétrole. Les experts prévoient ce décrochage entre 2010 et 2020 mais les effets semblent se faire sentir depuis 2004. Comment réduire notre dépendance au pétrole? Nous pouvons développer d’autres carburants comme ceux d’origine agricole. Ils sont produits soit à partir d’huiles ( colza ou tournesol), soit à base d’alcools (éthanol), extraits de cultures de betteraves, de canne ou d’amidon. Mais la surface mondiale des terres agricoles est limitée. Elle ne saurait d’ores et déjà produire autant de biocarburants que nous consommons de pétrole. De plus leur production est dispendieuse en eau , en engrais chimiques et pesticides. Au XXIe siècle, le transport devra être économe en énergie en développant les voitures individuelles de petite taille et le transport collectif. Le trafic aérien se réduira probablement au profit du trafic maritime.

Media Query: