15% à 40% des plantes auront disparu en Europe avant 100 ans. Pourtant, 50% de nos médicaments viennent des plantes.

Publié le : Last updated:

biodiversité, Prix de la Nature

Bavière – Paysage de Haute-Franconie – Allemagne © Arthus-Bertrand Yann

Dans le monde, trois personnes sur quatre se soignent à partir des sources naturelles tirées directement des écosystèmes. Souvent parce qu’elles n’ont pas accès à des médicaments, mais aussi en raison de la réelle efficacité des plantes. Aujourd’hui, les recherches se poursuivent pour découvrir des plantes dont les molécules actives pourraient contribuer à soigner le cancer, le sida ou les maladies du vieillissement. Mais le temps presse, car les écosystèmes dans lesquels se trouvent ces végétaux sont menacés.

Media Query: