Burundi

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Paysages du Burundi. Licence Creative Commons/ d_proffer

Avec 27 830 km2 de terres, le Burundi est un des plus petit pays d’Afrique ; enclavé entre ses voisins, il n’a pas accès à la mer. Le Nil, qui traverse l’Etat, et le lac Tanganyika, sont ses principales réserves d’eau naturelle. Sur 9,8 millions d’habitants, 93% vit de l’élevage et de l’agriculture : 91,3% des terres arables sont exploitées. La densité rurale du pays est la plus élevée de l’Afrique sub-saharienne (248 habitants/km2 en moyenne). Le Burundi fait partie des 10 pays les plus pauvres du monde, avec le PIB par habitant le plus faible au monde. Il est miné par la corruption, les guerres civiles et le Sida.

Enjeux

Déforestation. Entre 1990 et 2005, le Burundi a perdu 47,4% de son couvert forestier du fait des activités paysannes. Deux parcs nationaux existent : créés en 1982, le Parc National de Kibira au nord-ouest, et celui de Rurubu au nord-est, font 400 km2 et 508 km2 respectivement. Aucune zone n’est protégée selon les critères de l’Union Internationale pour la conservation de la nature.

Biodiversité. Du fait de la déforestation massive, pratiquement toute la biodiversité du Burundi est menacée. Les scientifiques estiment que près de 2500 espèces de plantes, 597 espèces d’oiseaux ou encore 80 espèces de mammifères sont au bord de l’extinction.

Guerre civile. La guerre civile entre Hutu et Tutsi au Rwanda s’est propagée dans le pays, tuant plus de 250 000 personnes et en déplaçant près de 450 000. En 2006, l’ONU a entamé un programme de reconstruction du pays. Les conflits de propriété créent cependant de nouvelles tensions.

drapeau Burundi
carte Burundi
Media Query: