Ratio d’énergies renouvelables

Publié le : Last updated:

Contrairement aux énergies conventionnelles non renouvelables, qui épuisent progressivement des stocks limités de combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon, lignite, uranium), les énergies renouvelables proviennent de sources inépuisables. Si l´énergie hydraulique fluviale est maîtrisée depuis longtemps sous forme d´hydroélectricité, de nouvelles sources sont désormais utilisées : énergie solaire (photovoltaïque ou thermique), énergie éolienne, biomasse et biocarburants, géothermie, énergie marine.

En plus d’être disponible indéfiniment, leur exploitation n´entraîne que peu ou pas de déchets et elles ne dégagent pas ou peu de gaz à effet de serre.

Pourtant, elles sont encore largement sous-exploitées. Ainsi, pour l´électricité, qui est la source d´énergie prépondérante, seuls 20 % étaient produits à partir de ressources renouvelables en 1996 et cette proportion a même légèrement diminué depuis (19 % en 2006). Par ailleurs, cette production est assurée en 2006 à 89 % par l´hydroélectricité, la part des énergies nouvelles restant encore très faible (5,7 % pour la biomasse, 3,5 % pour l´éolien, 1,7 % pour la géothermie, 0,2 % pour le solaire).

Le rapport de la production des énergies renouvelables à celle des énergies non renouvelables, exprimé en pourcentage, traduit donc la capacité potentielle d´un pays à assurer une production d´énergie à long terme sur la base d´un développement durable.

On note que deux pays seulement (Paraguay et Bhoutan) ont un ratio supérieur à 100 %, avec cependant une faible production totale d´énergie. On trouve ensuite, avec un ratio de 60 à 90 % divers pays africains et asiatiques avec des productions relativement faibles, ainsi que deux pays européens l´Islande et la Norvège, qui sont eux de gros producteurs d´énergie. Plus d´une centaine de pays ont un ratio inférieur à 10 %, dont de nombreux pays européens, la Chine, l´Inde, le Japon, l´Australie, Israël. Près de 40 pays ont même un ratio égal à 0, dont de nombreux pays insulaires et certains pays producteurs de pétrole.

Définition de l´indicateur

C´est le rapport (ou ratio) entre la production issue de sources d´énergie renouvelables et la production obtenue de sources d´énergie non renouvelables ; il s´exprime en pourcentage et peut, dans certains cas, dépasser 100 %.

Source des données

SocioEconomic Data and Applications Center (SEDAC) & Center for International Earth Science Information Network (CIESIN) Columbia University – ESI 2005

Renewable energy in the energy mix

Unlike conventional, non-renewable energy sources, which gradually deplete limited available supplies of fossil fuels (oil, gas, coal, lignite, uranium), renewable energies come from resources that can not be depleted. Hydroelectricity technology, an energy source that derives from the use of water, has long been employed. New renewable energies include solar power (photovoltaic or thermal), wind power, biomass and biofuels, geothermal energy, and marine energy.

In addition to offering an indefinite supply, using these renewables generates little if any waste and few if any greenhouse gases.

Nevertheless, renewable energy sources are still under-used. Only 20% of electricity, that most widespread energy, was generated from renewable resources in 1996; the percentage has even dropped slightly since (19% in 2006). Hydroelectricity accounts for the lion’s share of electricity production – 89% in 2006 – yet other renewables are grossly under-represented (biomass 5.7%, wind power 3.5%, geothermal energy 1.7, solar energy 0.2%).

The ratio of renewable energy production to non-renewable energy production, expressed as a percentage, represents a country’s potential to ensure long-term energy production according to a sustainable model.

Only two countries, Paraguay and Bhutan, have a ratio exceeding 100%, yet with low total energy production. Next in line are those African and Asian countries with relatively low production, as well as two European countries, Iceland and Norway, that boast substantial electricity production. Over 100 countries have a ratio under 10%, including several European countries, China, India, Japan, Australia, and Israel. Nearly 40 countries even report 0% renewable energy in their energy mix, namely some islands and oil-producing countries.

Definition of the indicator

It is the ratio of renewable to non-renewable energy production, expressed as a percentage. In some cases, it can exceed 100%.

Media Query: