Population ayant un accès acceptable à l’eau potable

Publié le : Last updated:

L’eau potable : un besoin vital insuffisamment garanti

À côté de l’alimentation, l’eau potable est l’autre grande ressource indispensable à la vie humaine. Le problème ne se pose plus guère dans les pays de l’OCDE, ni globalement en Europe de l’Est ou dans les nouveaux pays industrialisés au Sud, même si quelques pays comme la Géorgie affichent des valeurs de seulement 82 % de la population ayant accès à l’eau potable au milieu des années 2000, voire la Roumanie seulement 57 %.

La situation est plus contrastée dans les pays du Sud. Parmi les 30 pays en situation la plus critique, 21 se situent en Afrique mais aussi 3 Asie du Sud-Est (Cambodge, Laos, Timor-Leste) et 3 dans la région du Pacifique (Papouasie-Nouvelle Guinée, Fidji, Vanuatu). Là encore, les statistiques peuvent masquer des situations dont on a du mal à mesurer l’ampleur. 33 % de la population chinoise n’ayant pas accès à l’eau potable, cela correspond à 430 millions de personnes. Dans plus d’un quart des pays de la planète, au moins 20 % de la population a des problèmes d’accès à l’eau.

Drinking water: an insufficiently ensured, vital need

Along with food, drinking water is one of the major vital human needs. It is rarely a problem in OECD countries, Eastern Europe, or newly industrialised countries, some exceptions being Georgia and Romania, where 82% and 57% of the population have access to drinking water as of circa 2005, respectively.

The situation varies more widely in the southern countries. Of the 30 most affected countries, 21 are in Africa, 3 in South-east Asia (Cambodia, Laos, East Timor), and 3 in the Pacific region (Papua-New Guinea, Fiji, Vanuatu). Once again, incomplete figures may cloud the situation and make it difficult to assess. 33% of the Chinese population, 430 million people, have no access to drinking water. In more than a quarter of the world’s countries, at least 20% of the population has limited access to drinking water.

Media Query: