Venezuela

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 3 minutes  

Venezuela

Région Miranda – Vénézuela-Archipel de Los Roques © Yann Arthus-Bertrand

Le Venezuela, « la petite Venise », a une superficie de 912 050 km2, presque deux fois la France. C’est un des 17 pays mégadivers, ces pays détenant une des biodiversités les plus riches de la planète. Le Salto Angel, la plus haute chute d’eau du monde (979 m), se situe au sud-est du territoire. Le Venezuela est occupé par 27 millions d’habitants, dont 93% vivent dans des villes. Le pays possède des réserves de pétrole de l’ordre de 100 milliards de barils, ce qui le situe au 6e rang mondial. La vente de cette ressource représente 90% des revenus d’exportations et 30% du PIB du pays. Seuls 3% des terres sont arables, et le pays achète près des 2/3 de son alimentation.

Enjeux

Pollution. Depuis la découverte du pétrole dans le plus grand lac d’Amérique latine, le lac Maracaibo, l’industrialisation est la principale responsable de sa détérioration : 5 millions d’habitants et 500 industries y déversent leurs eaux usées. Le lac Valencia, deuxième plus grande surface aqueuse du pays, est contaminé par les rejets chimiques provenant de l’élevage intensif dans la région. Le traitement des eaux reste peu développé dans le pays. Les côtes sont souillées par les activités de forage offshore. La deuxième plus grande réserve de sable bitumineux, à partir duquel se fabrique le pétrole lourd, se situe au nord du pays dans la ceinture de l’Orénoque.

Déforestation. Si 62 % du territoire vénézuélien est protégé par les lois gouvernementales seuls 13,7% des terres sont véritablement protégées selon les critères de l’IUCN. Entre 1990 et 2005, le Venezuela a perdu 8.3% de son couvert forestier. Le développement économique est responsable de la destruction d’environ 300 000 hectares chaque année.

Minage. Les mines légales et illégales d’or, de charbon et de bauxite posent un danger pour l’écosystème des forêts et mettent en péril les communautés indigènes, notamment à cause du mercure utilisé dans le cas d’une mine d’or.

Barrages. L’hydroélectricité représente 68 % de la production électrique. Le troisième plus grand barrage du monde, le barrage de Guri, se trouve dans l’Etat de Bolivar sur la rivière Caroni. Avec une production annuelle d’environ 50 TWh, ce barrage fournit 75% de la production nationale d’électricité. Début 2010, une sécheresse a provoqué une des pires crises électriques du pays. La construction de ses barrages se fait aux dépens des tribus indigènes.

Acteurs

La Fundacion Terra Viva promeut la protection de l’environnement à travers l’éducation, la diffusion d’informations et la gestion durable des réserves par les groupes locaux.

Bioparques est une ONG qui développe la participation citoyenne dans la protection des parcs naturels du Venezuela.

drapeau Venezuela
carte Venezuela
Media Query: