Portugal

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Portugal

Région de Faro – Portugal © Yann Arthus-Bertrand

Le pays de la morue (bacalhau en portuguais), qui donne autant de recettes que de jours de l’année, est bordé par la mer sur 1 793 km. Avec les archipels des Açores et de Madère, le Portugal couvre 92 391 km² pour 11 millions d’habitants. Au nord du Tage (le plus grand fleuve de la péninsule ibérique), une zone montagneuse contraste avec les plaines étendues du sud. Environ 34 % de la superficie est couverte de forêts, dont la deuxième plus grande forêt d’eucalyptus du monde.

Enjeux

Sols : 70 % de la superficie totale sont classées à hauts risques d’érosion, surtout au nord et au centre ; au sud, c’est la désertification qui menace.

Forêts : suite aux reboisements massifs du siècle dernier en essences importées (pin et eucalyptus), l’État tente désormais de protéger de la forêt sclérophylle et semi-caduque ibérique en plantant les essences endogènes. Les incendies se font de plus en plus importants ces dernières années.

Énergies : le renouvelable fournit près de 41 % de l’électricité. La plus grande centrale solaire au monde est déjà en service à Amareleja (au sud) tandis qu’en 2009 la première ferme houlomotrice commerciale au nord verra le jour à Aguçadora. Un décret de loi offre depuis 2007 aux Portugais non seulement la possibilité de produire leur propre électricité, à la condition que cette énergie soit d’origine renouvelable, mais aussi de revendre tout excédent au réseau électrique national.

Biodiversité : en plein milieu de l’Atlantique, les grands fonds des Açores sont protégés contre le chalutage de fond depuis 2005, mais le règlement EU autorise les longliners européens (pêche à la palangre). Des milliers de tortues marines (caouannes) en sont victimes. Le pays est un havre pour nombre d’oiseaux menacés, dont le faucon crécerellette et l’outarde barbue, et un lieu de transit pour tous les oiseaux migrateurs entre l’Europe et l’Afrique. Le lynx ibérique est en danger critique d’extinction.

Acteurs

Quercus (chêne liège en latin ) se bat pour la protection des forêt de cet arbre si particulier ; SPEA pour la protection des oiseaux. Citons également l’Association portugaise pour les énergies renouvelables (APREN) et la ligue pour la protection de la nature (LPN).

portugal
Media Query: