Papouasie-Nouvelle-Guinée

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 3 minutes  

Papuanese man – AFP PHOTO/ Adek BERRY

Ce groupe de 600 îles se situe sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de tremblements de terre et d’éruptions volcaniques. Dénommé en néo-mélanésien Papuaniugini, le pays (en abrégé PNG), avec ses forêts tropicales, est l’une des 5 zones sauvages à plus haute biodiversité du monde. L’île principale, qui abrite la capitale Port Moresby, est la deuxième île du monde après le Groenland – seule sa moitié orientale fait partie de la PNG. Ses richesses en or, cuivre, argent, cobalt, nickel, gaz et pétrole sont souvent difficilement exploitables en raison des terrains impraticables, mais le pays est 9e producteur mondial d’or (en 2007) et les minerais comptaient pour 82 % des recettes d’exportation en 2006.

Enjeux

Pollution des mines : la mine de cuivre d’Ok Tedi (ouest) déverse des dizaines de milliers de tonnes de déchets par jour dans le fleuve Fly (des dizaines de millions par an) et met à mal 200 000 hectares de forêt tropicale. Les conséquence se font sentir jusqu’aux îles australiennes du détroit de Torres et ont donné lieu à un grand procès en 1999. D’autres mines, comme celles de Porgera , Tolukuma (au nord de Port Moresby) sont aussi très polluantes. Les accidents sont fréquents.

Déforestation : après avoir détruit les forêts de Malaysie et d’Indonésie, les multinationales se tournent de plus en plus vers la PNG. Le taux actuel de déforestation (un peu moins de 1% par an environ) est en hausse. Entre 1990 et 2005, 4 millions d’hectares de forêt naturelle ont été abattus.

Alors que 97 % du territoire appartiennent encore aux communautés locales, la déforestation se fait souvent sans leur consentement. Elle est souvent illégale et liée à la corruption. La Banque Mondiale estime que 70% de la déforestation est illégale en Papouasie-Nouvelle Guinée. Greenpeace considère, de son côté, que ce chiffre s’élève même à hauteur de 90%. De très nombreuses violences sont répertoriées.

Biodiversité : Les forêts inaccessibles de PNG hébergent des trésors de biodiversité. Presque 2/3 des espèces sont endémiques, c’est-à-dire qu’ils ne se trouvent que dans ce pays. Le territoire est connu pour ses oiseaux exceptionnels, dont l’oiseau de paradis, la grande mélampitte, seul oiseau à jucher sous terre, et le pitohui venimeux.

Acteurs

La lutte contre la déforestation est l’objet de nombreux combats. Anne Kajir, jeune avocate , a mis en évidence la corruption du gouvernement dans des affaires de déforestation illégales. Elle dirige aujourd’hui le Centre de droit environnemental (Environmental Law Centre) à Port Moresby et a été récompensée en 2006 d’un prix Goldman.

L’association locale Eco-Forestry Forum combat à la fois la corruption de l’industrie forestière et les amendements récents à la loi sur la forêt, qui risquent de légitimer l’exploitation illégale et non durable.

Le site ‘Masalai I Tokaut‘ donne la parole depuis 2002 à tous lanceurs d’alerte qui dénoncent (en gardant leur anonymat) la corruption et les erreurs de gestion du secteur forestier.

La lutte contre les société minières est également très active – et également en butte aux violences. A Ok Tedi, la pollution continue et en 2007, les habitants des villages en aval ont attaqué en justice.

Akali Tange Association (ATA), est une association qui milite contre les violences perpétrées par les vigiles de la mine de Porgera.

papouasie nouvelle guinée
Media Query: