Ouganda

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 3 minutes  

Ouganda

OUGANDA, Gulu : Des zones brûlées sont visibles dans une forêt. 19 octobre 2007. AFP PHOTO/ROBERTO SCHMIDT

L’Ouganda s’étend sur 241 038 km2 dans la région des Grands Lacs. Le cinquième de sa superficie est constitué de lacs et de cours d’eau; les frontières du pays sont délimitées par les lacs Victoria, Edouard et Albert. 32 millions d’habitants le peuplent. L’Ouganda possède le second taux de natalité le plus élevé au monde, ainsi que le second plus fort taux de fertilité : 6,73 enfants par femme. C’est le 9e pays le plus touché par le virus du Sida, avec 77 000 morts en 2007. Après une dictature et une guerre civile, des modifications dans la constitution garantissent la démocratie depuis les années 1990. En 2009, l’Ouganda a obtenu un siège non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU pour un an.

Enjeux

Déforestation. Plus de 90 000 hectares de forêts disparaissent chaque année et 28% du couvert forestier a été détruit. Les forêts représentent un capital économique de 546,6 millions de dollars pour le pays. Selon la FAO, 80% du pays pourrait devenir un désert d’ici à la fin du siècle avec l’action corrélée de la déforestation et du changement climatique.

Zones humides. L’Ouganda a perdu près de 30% de ses zones humides en 15 ans, principalement dans la zone autour du lac Victoria. Les zones humides recouvraient 15% du pays en 1994 contre seulement 10% en 2010. En cause, l’installation d’Ougandais dans ces régions. Le gouvernement cherche à les évacuer.

Pollution. Le gouvernement ougandais aurait signé un accord secret avec la société pétrolière Tullow Oil qui l’autoriserait à torcher le gaz des futurs puits. Peu de législations contrôlent l’exploitation du pétrole dans le pays ; certains contrats se font au détriment la souveraineté de l’Ouganda sur ses ressources naturelles selon l’ONG Platform.

Biodiversité. Le tourisme autour des gorilles représente une manne financière de 400 000 € par mois. Mais la présence de touristes dans la région des Grands Lacs perturbe l’habitat et le comportement des gorilles. Les scientifiques sont inquiets des risques de contamination, les grands primates étant très vulnérables aux maladies humaines.

Glissements. En mars 2010, un glissement de terrain a entrainé la mort de 350 personnes et le gouvernement a envisagé le relogement de 500 000 Ougandais.

Acteurs

L’Uganda Land Alliance est un groupement d’ONG nationales et internationales qui travaille sur une répartition équitable des terres en Ouganda.

Uganda Development Services est une ONG qui met en œuvre des projets visant à promouvoir les TIC pour le développement rural.

Carte Ouganda
Media Query: