Madagascar

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 3 minutes  

Madagascar

Ilot de Nosy Les 3 Frères – Région d’Antsiranana – Madagascar © Yann Arthus-Bertrand

Avec ses 590 000 km² et 20 millions d’habitants, Madagascar est la cinquième plus grande île de la planète. Au centre du pays, les Hautes Terres ou Hauts Plateaux couvrent plus de la moitié du territoire. Les paysages de cette région sont marqués par la riziculture en terrasse et les plantations d’eucalyptus destinées au bois de feu. A l’est, sur les reliefs fortement arrosés par la pluie, le riz se cultive essentiellement sur brûlis forestier. La vanille est également cultivée dans cette partie de l’ile. A l’ouest et au sud, le climat s’assèche jusqu’à devenir semi-désertique. C’est la région des baobabs et des grands trouvpeaux de zébus. Les cultures de manioc et du maïs complètent voire remplacent celles du riz.

Le sous-sol renferme quelques uns des plus riches gisements mondiaux de saphir, nickel, bauxite et ilménite, mais le pays est l’un des pays pauvres du monde. Il a pour emblème l’arbre du voyageur (ravinala).

Enjeux

Déforestation : de nombreux chiffres circulent sur la déforestation passé à Madagascar et sont souvent exagérés, même se les forêts ont subi cer dernires années un recul important , sous le poids de la démographie et des effets conjugés de la riziculture sur brûlis, l’extension des pâturages ou la production de charbon.

Biodiversité : la Grande Ile, comme on la surnomme est une véritable arche de Noé de l’océan Indien en raison de son isolement du continent africain depuis 165 millions d’années. Environ 98 % des mammifères terrestres, 92 % des reptiles et amphibiens et 80% de la flore malgaches sont endémiques. C’est le seul endroit au monde où l’on trouve des lémuriens en liberté à l’état naturel. 6 des 8 espèces de baobabs ne se trouvent qu’à Madagascar. L’avifaune de Madagascar comprend 294 espèces dont 107 endémiques.

Espaces protégés : Le pays fait des efforts importants pour protéger ses écosystèmes. En 2005, un million d’hectares ont été protégés et en 2007, un peu plus (portant à plus 3,7 millions d’hectares les surfaces protégées du pays).

Mines : à Moramangala, à l’est la capitale, la plus grande mine de nickel au monde et un pipeline de 220 km sont en construction. Ce chantier a déjà entraîné le déplacement de villageois ; près de 1 500 ha de forêt primaire ? abritant plus de 1 300 variétés de fleurs ? sont menacés.

Acteurs

Les , créée en 1990, gère le réseau national de Parcs et Réserves.

De très nombreuses organisations travaillent dans le pays : WWF, Conservation International, Wildlife conservation Society, Durrell. Plus modestement, L’ONG L’Homme et l’Environnement, créée en 1993, mène des actions de soutien agricole, de régénération forestière, de sensibilisation aux écosystèmes et de préservation d’espèces menacées ; elle soutient aussi la création de micro-entreprises communautaires associés à l’écotourisme.

GoodPlanet a lancé un des forêts sur plus de 500 000 hectares en partenariat avec le WWF et Air France.

Madagascar
Media Query: