Islande

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

islande

Péninsule de Snaefellsness – Mont Kirkjufell – Islande – Europe – © Yann Arthus- Bertrand

Deuxième plus grande île d’Europe et pays de la glace, l’Islande se caractérise par la toundra, des prairies, des marécages, des volcans et des calottes glacières. À peine 20 % du territoire, le long du littoral, sont arables et habitables. La majorité de la population (environ 300 000 habitants) et des cultures se concentrent au sud-ouest de l’île, entre Reykjavík (la capitale) et Vík. Le renard Arctique est le seul mammifère endémique de l’île.

Enjeux

Énergies : la consommation d’énergie provient à plus de 70 % de ses ressources énergétiques hydroélectriques et géothermiques, un record mondial. L’Islande est à la pointe de la recherche dans le domaine des carburants alternatifs renouvelables et s’intéresse à l’hydrogène. À l’horizon 2050, elle compte devenir le premier pays au monde totalement indépendant des ressources fossiles et polluantes.

Toutefois, la création du complexe de grands barrages autour de Kárahnjúkar a suscité et suscite toujours une forte opposition. Destiné à alimenter un complexe industriel d’aluminium, il va modifier le cours de deux fleuves et engloutir une partie d’un parc naturel.

Déchets : ayant connu ces dernières années l’expansion économique la plus rapide de l’OCDE, le pays est en tête, avec la Norvège, des plus grands producteurs de déchets municipaux de la zone OCDE, dépassant en 2006 les 700 kilogrammes par habitant par an.

Faune : l’Islande, qui avait décidé en 2006 la reprise de la chasse commerciale à la baleine, après 16 ans d’interruption, a décidé de poursuivre en 2008 cette activité controversée.

Après avoir découvert des ours polaires qui provenaient de la banquise, le ministère de l’Environnement a annoncé la création d’un « groupe d’intervention ours polaires » capable de ramener l’ours dans son habitat naturel.

Acteurs

Plusieurs associations militent contre les grands barrages qui sont construits dans le pays, dont Saving iceland. L’association islandaise de l’environnement, Landvernd, regroupe une quarantaine de groupes et d’organisations.

iceland map
Media Query: