Comores

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

comores

Comores-Moroni- image de l’activité du volcan Karthala © AFP- photo Stringer

L’archipel des Comores, ce sont 750 000 habitants qui se partagent 1 862 km2. C’est un ensemble de quatre îles d’origine volcanique. La Grande Comore, qui abrite la capitale Moroni, est la plus peuplée de l’archipel (un peu plus de 350 000 habitants) et la plus étendue (1 148 km²). Elle est sous l’emprise du Karthala, un volcan culminant à plus de 2 300 m et qui entre fréquemment en éruption. Les îles sont de véritables ‘jardins botaniques’, riches en espèces endémiques, dont la vanille, les fleurs d’ylang-ylang, le girofle…

Enjeux

Déforestation : chaque année, ce sont 500 ha de forêts qui disparaissent.

Dérèglements climatiques : sachant que le niveau de la mer augmente de 4 mm quand le thermomètre affiche un degré Celsius supplémentaire, on peut s’attendre à une population côtière déplacée (10 %), des infrastructures côtières détruites, une pêche en diminution, des nappes aquifères côtières contaminées par l’eau de mer, sans oublier les cyclones et raz de marée.

Energies : outre le bois et la production d’électricité thermique (diesel), il existe deux micro-centrales hydro-électriques.

Faune protégée : c’est aux Comores que se trouvent les coelacanthes (gombessas) ; ils étaient censés avoir disparu depuis 60 ou 70 millions d’années mais furent redécouverts en 1938.

Acteurs

L’association Ulanga publie un magazine qui peut être téléchargé. L’Association d’intervention pour le développement et l’environnement (AIDE) s’intéresse plus particulièrement aux ressources marines, avec l’association pour la préservation du gombessa.

comores
comores
Media Query: