Canada

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 3 minutes  

canada

Lac Memphremagog – Province de Québec – Canada © Yann Arthus- Bertrand

Le Canada – qui arbore une feuille d’érable sur son drapeau – est le 2e pays sur terre pour son étendue. D’où sa devise “d’un océan à l’autre”. Les régions arctiques couvrent 3,4 millions de km², soit 40 % de la superficie du pays. Parmi les territoires du Grand Nord, le Nunavut (ou “Notre terre’” en inuktitut, la langue des Autochtones de l’Arctique, Inuit ou Eskimos) est aussi vaste que le Groenland. Ses eaux arborent le plus long littoral au monde. Le Nord canadien recèle d’innombrables richesses naturelles – des diamants aux forêts en passant par le pétrole. Les sables bitumineux du Canada contiennent 173 milliards barils de bitume, ce qui en fait la plus grande réserve d’hydrocarbures au monde, après celle de l’Arabie Saoudite. Environ 85 % des 33 millions d’habitants sont concentrés à moins de 300 km de la frontière avec les Etats-Unis. Montréal, la métropole québécoise, est le port intérieur le plus important au monde.

Enjeux

Changement climatique : l’exploitation des sables bitumineux entraîne une explosion des émissions de gaz à effet de serre.

Déforestation : les forêts et les autres terrains boisés couvrent 41 % de la superficie totale du pays. Le Canada a la plus vaste étendue de forêts certifiées du monde, mais sa forêt boréale, l’un des plus vastes écosystèmes du monde et qui s’étend sur plus de 6 millions de km2, est en sursis ; elle représente l’une des trois dernières grandes forêts vierges.

Pollution : les océans sont de plus en plus pollués par les activités agricoles et industrielles, les exploitations minières et la sylviculture.

Energie : les 18 réacteurs en exploitation, dont 16 en Ontario, fournissent environ 16 % de l’électricité, mais les accidents – notamment ceux qui ont frappé le réacteur de Chalk River, vieux de 50 ans – continuent d’inquiéter.

Les Grands Lacs : avec le fleuve Saint-Laurent et les canaux qui les relient, ils forment le plus vaste système d’eau potable sur Terre (9 % des réserves d’eau de la planète) et leur superficie représente 10 fois la Belgique. Les aciéries, l’industrie de l’aluminium et du cuivre, et celle du papier sont gourmandes en eau ; installées en bordure, elles ont contribué à multiplier par 21 la quantité d’eau extraite en l’espace de 3 ans. L’eau est polluée, mais les fonds des lacs aussi, par les furanes, les dioxines et le mercure. Nul ne peut prédire la survie des chutes du Niagara, victimes de l’érosion ; en raison à la fois de la convoitise du voisin du sud, et du réchauffement climatique, les Grands Lacs pourraient bien ressembler à la mer d’Aral d’ici peu.

Espaces protégés : les sites nationaux réservés à des fins de conservation de l’environnement représentent désormais 9 % de la superficie totale contre 2% en 1950. Mais les réserves marines, c’est-à-dire des zones interdites à la pêche, sont quasi inexistantes. (moins de 1 % des eaux territoriales).

Faune : le caribou des bois est menacé par la perte son habitat sur tout le territoire.

Acteurs

Groupe écologiste Défense environnementale Canada combat la pollution toxique pour protéger l’environnement et la santé.

La SNAP ou Société pour la Nature et des Parc au Canada est la plus importante ONG de protection de la nature. Elle veille à la protection des étendues sauvages du Canada.

Pour la défense des forêts : Forest Ethics est une ONG présente à la fois au Canada et aux Etats-Unis

WWF section Canada se bat tout particulièrement pour sauver l’ours polaire.

La Fondation du célèbre Dr David Suzuki (fondée en 1990) cherche des alternatives à notre mode de vie autour de quatre programmes (Conservation marine et eau douce ; Changements climatiques et énergie propre ; Durabilité et Défi nature).

Une des missions de Greenpeace Canada consiste à exiger l’arrêt de l’exploitation des sables bitumineux auprès des sociétés pétrolières et du gouvernement.

Media Query: