Bénin

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Bénin

Ganvier- Bénin – pêche à l’épervier © AFP- photo Laurence Goustal

Le Bénin, qui couvre une superficie de 112 622 km², compte plus de 8 millions d’habitants et 2 millions d’hectares de forêts. Le territoire est constitué surtout de savanes et présente peu de relief. Sa capitale officielle est Porto-Novo, mais sa capitale de fait, politique et économique, est Cotonou, qui signifie en fon-gbe « embouchure du fleuve de la mort ». Cotonou est connue dans tout le continent pour son marché de 20 hectares (Dantokpa). Le grand port du pays est aussi celui du Niger, pays enclavé qui y fait transiter une grande partie de ses importations et exportations (minerai d’uranium), transportées par camion jusqu’à Parakou.

Enjeux

Forêts : dans ce pays avec un couvert forestier de seulement 19 % environ, les feux de brousse font des ravages. La quasi-totalité des 4,7 millions de stères de bois coupés chaque année est utilisée comme bois de chauffe.

Erosion côtière : à l’est du port Cotonou, le littoral a reculé de plus de 400 m entre 1963 et 2000. L’élévation du niveau de la mer et des inondations, imputée aux changements climatiques, menace d’engloutir une bonne partie de Cotonou. L’exploitation du sable des plages pour la construction a été interdite dès 2007.

Pollution à Cotonou : c’est une des plaques tournantes du commerce de voitures d’occasion pour l’Afrique de l’Ouest. L’air y est tellement irrespirable que les conducteurs de ces engins utilisent des pseudos filtres à air, plaqués sur la bouche. Pour alléger leurs « charges » les chauffeurs des motos-taxis ou Zémidjans coupent l’essence avec tout ce qu’ils peuvent.

Déchets toxiques : entre 1984 et 1986, « plusieurs tonnes » de déchets radioactifs soviétiques auraient été déposés en Bénin.

Espaces protégés : le parc national de la Pendjari a acquis le statut de Réserve de Biosphère en juin 1986 et de Site Ramsar en février 2007.

Acteurs

Eco-Benin vise à promouvoir le développement humain durable au niveau local et national à travers l’aménagement et la valorisation des ressources naturelles à des fins d’écotourisme et d’éco-développement.

Un projet de promotion de la conservation et de l’utilisation durable de la diversité biologique de la zone côtière et des ressources marines.

Le Centre d’échange d’information du Bénin donne des informations intéressantes sur la biodiversité dans le pays.

Benin
Benin
Media Query: