Bahrein

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Bahrein

Bahreïn- Manama © AFP photo Karim Sahib

Étant entièrement insulaire, qui n’a pas de frontière terrestre, il totalise 161 km de littoral. Cet archipel du golfe persique à l’est de l’Arabie Saoudite et à l’Ouest de Qatar est un lieu stratégique de 665 km² dans lequel transite une bonne partie du pétrole. Ce pays de 720 000 habitants est principalement composé d’une plaine désertique s’élevant progressivement en un plateau central modérément escarpé. Le point le plus bas est au niveau de la mer et le point culminant est le Jabal ad Dukhan (122 m). La capitale est Manama. Sans forêt et recouvert à 92% par le désert, le Bahreïn s’est tourné vers le traitement et le raffinage du pétrole, et s’est transformé en un centre bancaire international.

Enjeux

Le chômage, particulièrement parmi les jeunes, et la diminution des ressources de pétrole et d’eau souterraine sont les problèmes économiques majeurs sur le long terme.

Désertification : elle provient de la dégradation du peu de terres cultivables, des périodes de sécheresse et des tempêtes de poussière.

Dégradation côtière : dégâts sur le littoral, les récifs coralliens et la végétation sous-marine résultant des déversements de pétrole et d’autres déchets par de gros navires, des raffineries de pétrole et des stations de distribution ; manque d’eau douce : les nappes phréatiques et l’eau de mer sont les seules sources disponibles pour couvrir l’ensemble des besoins en eau.

drapeau
Media Query: