Au sommet de Rio en 1992, les pays riches avaient promis de consacrer 0,7% de leur PIB à l’aide publique au développement. En réalité, ils y consacrent moins de 0,3%.

Published on: Last updated:

Pauvreté et développement  Rio

Siège du Comité international de la Croix-Rouge, Genève, Suisse © Yann Arthus-Bertrand

Si les Etats-Unis sont le donateur le plus important en volume, ils ne sont pas pour autant le plus généreux. En effet, seuls le Danemark, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas et la Suède dépassent l’objectif de 0,7% du PNB préconisé par les Nations unies et partagent ainsi réellement leur richesse.

Media Query: