Biofuels represent 1% of the world’s liquid fuel market. With a full 4×4 tank of biofuel, it would be possible to feed 1 man for 1 year.

Published on: Last updated:

Biocarburants, bioénergie, bioraffinerie, alimentation, agriculture, gaz à effet de serre, énergies renouvelables

Biches dans un champ de colza – Yvelines (78) © Arthus-Bertrand Yann

Fabriqués à partir de blé de colza, de maïs ou de canne à sucre, ou encore avec des déchets comme l’huile de friture, les biocarburants permettent de réduire la consommation de pétrole et les quantités de carbone rejetées dans l’atmosphère. Entre 2000 et 2005, les quantités d’éthanol produites (qui représentent 90% des biocarburants) ont progressé de 53% et les quantités de biodiesel de 60%. Selon l’Agence des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), au cours des 15 à 20 prochaines années, les biocarburants pourraient fournir au moins 25% des besoins d’énergie dans le monde. Mais l’intérêt grandissant pour ces carburants neutres sur le plan des émissions de CO2 risque de déséquilibrer et de mettre en péril la sécurité alimentaire de certaines populations et d’accélérer la déforestation pour libérer de nouvelles terres à cultiver.

Media Query: