Aviation’s is responsible for 3% of greenhouse gas emissions. But this increases by 5% a year.

Published on: Last updated:

Aviation, Gaz à effet de serre, protocole de Kyoto

Arizona – Tucson : Base aérienne de Davis Monthan : avions militaires (B-52) – Etats Unis © Arthus-Bertrand Yann

Le transport aérien représente 13% des émissions de CO2 liées aux activités de transport. Mais son impact sur le changement climatique est sans doute 2 à 4 fois plus élevé. En altitude, les oxydes d’azote (NOx) rejetés par les réacteurs provoquent la formation d’ozone, un autre gaz à effet de serre. De plus, les traînées de condensation des avions contribueraient aussi à l’effet de serre. Par rapport à une voiture à essence, les émissions de carbone d’un avion moyen ou long-courrier par passager et par kilomètre sont supérieures de 50%. Cependant, malgré les 600 millions de tonnes de CO2 rejetées chaque année par les avions, le transport aérien n’est pas soumis aux engagements du protocole de Kyoto.

Media Query: