In 2003, the heat wave caused 70000 deaths throughout Europe.

Published on: Last updated:

canicule

Algues (originaires du Japon) dans le golfe du Morbihan, France © Arthus-Bertrand Yann

Ce fut une catastrophe silencieuse, presque invisible et qui pourtant fut à l’échelle de l’Europe l’une des catastrophes naturelles, plus exactement climatiques, les plus dévastatrices de l’histoire. Même si les morgues et les pompes funèbres furent débordées devant le nombre de décès de personnes âgées souvent isolées, les chiffres exact de cet excès de mortalité ne furent connus que bien après l’épisode caniculaire lorsqu’on compara le taux de mortalité de l’année 2003 avec ceux d’autres années. Les canicules ne donnent pas lieu à des images aussi spectaculaires que les cyclones ou les inondations.

Media Query: