Chemicals Were Injected Into Wells, Report Says

Published on: Last updated:

Des produits chimiques toxiques interdits utilisés dans les forages à haute pression

Une reproduction de tour de forage a été installée pendant la manifestation d’une cinquantaine de militants écologistes opposés à l’exploration et l’exploitation des gaz et des huiles de schiste, qui protestaient le 16 avril 2011, dans les rues de Marseille. L’exploitation par fracturation hydraulique, à l’aide d’injection de grandes quantités d’eau et de produits chimiques dans les sous-sols est dénoncée par les écologistes comme particulièrement nocive pour les nappes phréatiques. Des permis d’exploration avaient été accordés à l’époque de, pour le gaz de schiste dans le sud de la France au printemps 2010 et pour l’huile (pétrole) de schiste dans le bassin parisien en 2008 et 2009. © AFP PHOTO / BORIS HORVAT

Oil and gas companies injected hundreds of millions of gallons of hazardous or carcinogenic chemicals into wells in more than 13 states from 2005 to 2009, according to an investigation by Congressional Democrats.

New York Times

Media Query: