Corruption fuels maternal deaths, Amnesty says

Published on: Last updated:

sierra leone freetown amnesty international femme maternite hopital irene kahn

SIERRA LEONE, Freetown: Des membres d’Amnesty international parlent avec des femmes, le 20 septembre 2009, dans le service de maternité d’un hôpital du centre de Freetown, où la secrétaire générale d’Amnesty Int. Irene Kahn mène une campagne pour combattre la mortalité infantile, l’une des plus élevées au monde. Le conflit en Sierra Leone a laissé le système de santé en lambeaux, avec moins d’un médecin pour 10 000 habitants, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé. Copyright AFP Photo / ISSOUF SANOGO

While a lack of capacity in the health sector contributes to Sierra Leone’s maternal death rate – the highest worldwide – corruption is a significant culprit, according to Amnesty International Secretary General Irene Khan.

IRIN

Media Query: