Electric fences to stop invasion of Kenya nature parks

Published on: Last updated:

kenya secheresse drought parc national Mau foret deforestation forest park mombasa nairobi

KENYA, Mombasa: Saumu Ali, en portant son bébé, regarde sa culture céréalière desséchée, le 27 janvier 2009 à Kwale. Le ministre des finances kenyan a levé les taxes sur les importations de maïs afin d’atténuer la pénurie de nourriture ayant suivi la sécheresse. Le Kenya a une fois encore été frappé par une sécheresse qui a surtout affefcté le nord et le sud-est du pays. Environ 10 millions de personnes dépendront de l’aide alimentaire dans les mois prochains. Depuis la dernière sécheresse de 2006, deux saisons des pluies se sont avérées mauvaises, et les faibles précipitations de ces tout derniers mois ont gravement exacerbé la situation. Copyright AFP Photo / SIMON MAINA

Armed guards doubled to protect wildlife reserves from farmers desperate for food and water as climate change accelerates

Kenya is planning to erect thousands of miles of electric fencing around its key national parks and to double the number of armed guards to protect water sources and stop impoverished people felling trees, as the effects of climate change become more serious.

Guardian

Media Query: