Foreigners Lead Global Land Rush

Published on: Last updated:

terre agricoles achat afrique neocolonialisme

Un paysan extrait des mauvaises herbes de son champ de NERICA (New rice for Afrika-nouveau riz pour l’Afrique) le 06 septembre 2002 à Faranah en Guinée. Hybridation réussie entre un riz africain et asiatique, le nerica résiste aux maladies et aux insectes, s’acclimate au sols pauvres et s’accommode de la sécheresse, permettant ainsi d’atteindre la sécurité alimentaire et surtout de réduire les importations de riz en Guinée et en Côte d’Ivoire. La Guinée est à ce jour le seul pays de l’Afrique de l’Ouest qui produit près de 60 % de sa consommation locale en riz. © AFP PHOTO ISSOUF SANOGO.

IPSMore than 20 million hectares of farmland in Africa and Latin America are now in the hands of foreign governments and companies, a sign of a global “land grab” that got a boost from last year’s food crisis. IPS

Media Query: