Les problématiques de la pêche : des subventions aux effets pervers

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Les gracieuses subventions des gouvernements, dont le montant s’élève à plus de 15 milliards de dollars chaque année, ont largement contribué à l’essor de la flotte de pêche mondiale. Officiellement, cet argent sert plusieurs objectifs positifs : il permet notamment de maintenir de solides communautés de pêche. Toutefois, selon le compte rendu de la WWF sur les subventions de pêche pour l’année 2001, cet argent a artificiellement entretenu plus de bateaux de pêche que les océans ne peuvent le supporter durablement.

Ces subventions sont payées par les contribuables du monde entier. Le Japon est le pays le plus généreux en matière de subventions, puisqu’il alloue 2 à 3 milliards de dollars par an à son industrie de pêche. La Russie, qui disposait autrefois de la plus importante flotte de pêche au monde, dépense actuellement 600 millions de dollars par an pour se débarrasser de ses vieux navires et les remplacer par des chalutiers modernes. Les États-Unis consacrent presque un milliard de dollars par an aux subventions destinées à l’industrie de la pêche, tandis que l’UE doit mettre sur la table jusqu’à 1,4 milliards d’euros – soit 14 000 euros par bateau.

Traduction Goodplanet.info

Copyright © 2007 WWF International

Media Query: