L’impact d’une biodiversité en diminution sur le fonctionnement des écosystèmes océaniques

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Les écosystèmes marins dominés par l’homme connaissent actuellement une diminution accélérée de leur population globale, associée à la disparition de certaines espèces, deux phénomènes aux conséquences encore difficiles à évaluer. L’analyse d’expériences menées au niveau local, de séries chronologiques à long terme et à l’échelle régionale et l’étude de données provenant de pêcheries du monde entier nous ont permis d’évaluer l’impact aussi bien temporel que spatial de la diminution de la biodiversité sur le fonctionnement des écosystèmes marins. En général, le déclin de la biodiversité allait de pair avec une augmentation des taux d’effondrement de ressource et avec une diminution très marquée du potentiel de reprise, de la stabilité et de la qualité de l’eau. La restauration de la biodiversité, au contraire, a multiplié par quatre la productivité et a diminué la variabilité de 21 % en moyenne. En conclusion, la perte de biodiversité marine empêche de plus en plus les océans de fournir de la nourriture, de conserver une certaine qualité de l’eau et de se remettre des perturbations subies. Cependant, les données disponibles suggèrent qu’à ce stade, ces tendances peuvent encore être réversibles.

Impacts of Biodiversity Loss on Ocean Ecosystem Services

B. Worm et al., Science 314, 787-79, 2006.

Media Query: