Les forêts de mangroves en danger

Publié le : Last updated:

Les forêts de mangrove sont l’un des écosystèmes tropicaux les plus menacés au monde. Plus de 35 % des mangroves de la planète ont déjà disparu. Cette proportion atteint 50 % dans des pays comme l’Inde, les Philippines et le Vietnam, tandis qu’en Amérique, ces écosystèmes disparaissent encore plus vite que les forêts tropicales.

Les forêts de mangrove et leurs habitats sont fortement menacés par :

• La déforestation : les forêts de mangrove ont souvent été considérées comme improductives et nauséabondes. De ce fait, elles ont été éradiquées pour laisser place à des terres agricoles, des habitations, des infrastructures (notamment des ports) et des zones industrielles. Récemment, elles ont aussi été remplacées par des complexes touristiques, des élevages de crevettes et des marais salants. La déforestation est l’une des causes principales de la disparition des mangroves.

• La surexploitation : les forêts de mangrove sont exploitées pour la production de bois de chauffage, de bois de construction, de copeaux, de pâte à papier, de charbon de bois et de fourrage. L’exploitation forestière existe depuis des siècles mais, dans certaines parties du monde, elle n’est plus exécutée de manière responsable et menace l’avenir des forêts.

• La modification du régime des fleuves : les barrages et l’irrigation réduisent considérablement la quantité d’eau arrivant à la mangrove, ce qui influe beaucoup sur la salinité des eaux dans la forêt. Si la salinité devient trop forte, la mangrove meurt. Les détournements d’eau douce peuvent aussi conduire à un assèchement des mangroves. En outre, la déforestation terrestre aggrave le phénomène d’érosion, ce qui provoque une augmentation massive de la quantité de sédiments dans les cours d’eau. Si les arbres de la mangrove ne parviennent pas à en filtrer l’excédent, la forêt finit par s’asphyxier.

• La surpêche : la crise mondiale liée aux excès de la pêche dans les océans a des conséquences bien au delà des populations de poissons directement concernées. L’équilibre écologique des chaînes alimentaires et les communautés de poissons des mangroves peuvent aussi être atteints.

• La destruction des récifs coralliens : les récifs coralliens sont les principales barrières naturelles contre les courants et les lames de fond. Quand ils sont détruits, les vagues et les courants plus puissants que la normale qui atteignent les côtes perturbent le fragile équilibre sédimentaire des mangroves. Ce phénomène peut empêcher les jeunes pousses de prendre racine et emporter les nutriments essentiels à l’écosystème des mangroves.

• La pollution : les engrais, pesticides et autres produits chimiques toxiques produits par l’homme qui descendent le cours des fleuves menacent la survie des animaux vivant dans la mangrove. De même, la pollution aux hydrocarbures asphyxie les racines des mangroves et provoque ainsi la mort des arbres.

Le changement climatique : les mangroves ont besoin que le niveau de la mer soit stable pour survivre à long terme. Elles sont donc très sensibles à son actuelle élévation due au réchauffement climatique mondial.

Mangroves forests: threats

WWF International

Janvier 2008

Media Query: