Agrocarburants : potentiel global et implications pour le XXIe siècle

Publié le : Last updated:

Grâce aux agrocarburants comme l’éthanol et le biodiesel, on peut réduire de manière significative la dépendance globale au pétrole, selon un récent rapport du World Watch Institute publié en collaboration avec les agences allemandes pour la coopération technique (Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit, GTZ) et les ressources renouvelables (Fachagentur Nachwachsende Rohstoffe, FNR). Ce rapport, intitulé « Agrocarburants pour les transports : potentiel global et implications en termes d’agriculture et d’énergie durables au 21e siècle », et subventionné par le ministère allemand de l’Alimentation, de l’agriculture et de la protection du consommateur, est une évaluation exhaustive des opportunités et des risques associés au développement mondial et à grande échelle des agrocarburants.

En 2006, la production mondiale d’agrocarburants a dépassé les 670 000 barils par jour, soit l’équivalent d’environ 1% du marché global des carburants de transport. Bien que le pétrole représente toujours plus de 96 % des carburants de transport utilisés, la production d’agrocarburants a doublé depuis 2001.

Il faut d’ailleurs s’attendre à une croissance encore plus importante, puisque le secteur réagit en fonction de l’augmentation du prix du pétrole et des mesures gouvernementales de soutien. Selon Christopher Flavin, président du World Watch Institute, « une action coordonnée en vue d’élargir le marché des agrocarburants et de développer de nouvelles technologies pourrait alléger la pression sur le prix du pétrole tout en renforçant les économies agricoles et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre ».

Media Query: