615 histoires sur l’engagement : Georgette Mulheir, la gardienne de l’enfance

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Développer des alternatives aux orphelinats. « Derrière ces millions d’enfants qui grandissent dans des institutions, il y a souvent des histoires de parents désespérés », affirme Georgette Mulheir. En 1993, elle s’installe en Roumanie. Rapidement, elle est frappée par le nombre d’orphelinats. Coûteux pour l’État, ces établissements sont souvent inadaptés aux besoins des enfants, ils peuvent même devenir des centres de maltraitance. Cette native d’Oldham met alors au point un modèle de désinstitutionalisation de l’orphelinat afin de réintégrer les enfants au sein d’un environnement familial. En 2011, elle prend la direction de la fondation Lumos, créée six ans plus tôt par l’auteure J.K. Rowling. Des pays de l’est à Haïti en passant par l’Europe centrale, l’activiste multiplie les interventions d’urgence et milite pour la fermeture des orphelinats et contre le trafic d’enfants.
https://wearelumos.org

Un des 615 portraits présents dans cet ouvrage de la fondation GoodPlanet.

Media Query: