615 histoires sur l’engagement : l’association de Nadya Oka­moto distribue des produits hygiéniques féminins

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Briser les régles. La perte d’em­ploi de sa mère et l’absence de ressources contraignent la famille de Nadya Oka­moto à une vie nomade. Nadya dort souvent dans des centres pour sans-abri. En discutant avec des femmes empê­trées comme elle dans la précarité, elle remarque que toutes n’ont même pas de quoi se payer des tampons et autres produits hygiéniques. Aux États-Unis, 40 États taxent ces produits, augmen­tant ainsi leur prix et les rendant peu abordables aux plus démunies. Fin 2014, à 16 ans, Nadya crée Camions of Care, une association qui distribue gratuite­ment des produits hygiéniques pour les périodes de règles. Dans les pays en développement, les menstruations sont la première cause de l’absentéisme féminin à l’école. « J’essaie de combattre la stigmatisation des femmes ». La jeune fille, qui distribuait au départ elle-même les coffrets, les envoie désormais par courrier aux femmes des quatre coins du monde. Après trois ans d’existence, l’association a délivré plus de 75 000 packs dans 13 pays.

www.camionsofcare.org

 

615 histoires sur l'engagement de la Fondation GoodPlanet

615 histoires sur l’engagement de la Fondation GoodPlanet

Media Query: