615 histoires sur l’engagement : Claire Nouvian face aux ravages de la surpêche

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Claire Nouvian

Claire Nouvian © E. Vernazobres / BLOOM

Elle s’est engagée contre le chalutage en eaux profondes. De l’information à la lutte contre les ravages de la surpêche. Claire Nouvian était journaliste quand en 2001, elle découvre lors d’un reportage la richesse et la beauté de la vie aquatique ainsi que les dommages causés au monde sous-marin par la surpêche. Claire Nouvian dédie sa vie à la mer. Cette ancienne journaliste fonde BLOOM en 2005. À travers son association, elle agit pour sauver de l’exploitation industrielle la faune des abysses. « Notre mission est d’œuvrer pour le bien commun en mettant en œuvre un pacte durable entre l’Homme et la mer », insiste-t-elle. BLOOM conduit des campagnes de sensibilisation, des pétitions, fait pression au niveau des gouvernements et des entreprises pour une pêche plus durable. Fin 2013, grâce aux réseaux sociaux et à une bande-dessinée de la dessinatrice et blogueuse Pénélope Bagieux, son combat et ses pétitions contre le chalutage en aux profondes  remportent un grand succès auprès de l’opinion. Claire Nouvian et son association ont obtenu l’interdiction de la pratique du chalutage en eaux profondes au niveau européen.  Aujourd’hui, Bloom dénonce la pêche par électrocution pratiquée dans certains pays européens.

www.bloomassociation.org

Lire aussi notre interview Claire Nouvian : « Nous sommes en train de transformer les océans en désert »

Lire aussi Massacre en eaux profondes

 

engagement

Un des 615 portraits présents dans cet ouvrage de la fondation GoodPlanet.

 

Media Query: