615 histoires sur l’engagement : Carlo Petrini, le fondateur de « Slow Food »

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

slow food

Carlo Pettrini, le fondateur de Slow Food (droite) et Alain Rousseau, (gauche) un producteur de Lorient en 2011© AFP PHOTO/ALAIN JOCARD / AFP PHOTO /

La lenteur comme nouveau gage de qualité. Carlo Petrini, journaliste et critique gastronomique, est devenu le défenseur du goût authentique, des terroirs et de la lenteur afin de savourer ce que nous man­geons. En 1989, il crée la Fondation Slow Food. Il a pensé ce mouvement pour contrer l’émergence du mode de consommation du fast-food. « Il faut redon­ner de la valeur à la nourriture : il n’y a pas que le prix. La nour­riture est aussi culture, sentiment, connaissance, convivialité et histoire. Ce que nous mangeons n’est pas du simple carburant. À travers nos choix alimentaires nous pouvons changer aussi le destin de l’environnement », affirme Carlo Petrini. Aujourd’hui, Slow Food est présent dans 160 pays. Il s’oppose à l’industrialisation de l’agroa­limentaire, soutient les producteurs-artisans et la nourriture locale. Proche de la doctrine épicurienne, ce nouveau mode de vie a une répercussion à l’échelle mondiale. Carlo Petrini est aussi le fondateur d’une Université des Sciences Gastronomiques à Pollenzo dans le Piémont.

www.slowfood.com

En savoir plus sur les actions de Slow Food

engagement

Un des 615 portraits présents dans cet ouvrage de la fondation GoodPlanet.

 

Media Query: