Les fabricants de cartouches engagés dans leur recyclage

Publié le : Last updated:

 Des imprimantes © Tasos Katopodis/Getty Images for Canon/AFP

Des imprimantes © Tasos Katopodis/Getty Images for Canon/AFP

Imprimer, un geste anodin et quasi-quotidien, mais que faire des cartouches d’encre usagées ? Il est bien sûr possible de recharger ses cartouches dans des commerces dédiés, sinon il faut les recycler.
En France, 63,5 millions de cartouches d’encre ont été vendues en 2012 par les fabricants, mais seulement 4,6 millions d’entre elles ont été collectées afin d’être retraitées d’après les chiffres fournis par Cart’Touch, organisme qui regroupe 15 fabricants de matériel d’impression engagés dans leur retraitement.  Or, l’objectif fixé par les autorités est d’en recycler 85 % en  2015.

La collecte, première étape du recyclage des cartouches

Pour y parvenir, une filière de récupération et de retraitement se met en place depuis 2011. On trouve déjà certains points de collectes dans les supermarchés ou lorsqu’on rapporte les déchets d’équipements électriques et électroniques aussi connus sous le nom de DEEE. Mais, cela ne suffit pas.  Les particuliers ne sont pas assez informes, même si 9 Français sur 10 savent que les cartouches se recyclent, ils sont 81 % à vouloir mieux être informé sur les points de collecte de proximité.

Sylvie Boisante, porte-parole de Cart’Touch et également responsable développement durable Brother France,  explique «  pour le moment, nous avons mis en place des expériences pilotes avec la Poste et Kiala pour mieux récupérer les cartouches auprès des particuliers et des petites entreprises.  57 % du volume des cartouches récupérées le sont auprès des entreprises parce qu’elles sont en contact direct avec les fabricants et qu’elles ont aussi pris des engagements en matière de RSE et de développement durable. »

Le recyclage des cartouches, un moyen de préserver des emplois

Parmi les moyens mis en œuvre, certains fabricants proposent déjà des colis prépayés pour renvoyer les cartouches vides ou encore des étiquettes pour les déposer dans des points-relais  D’autres s’assurent de la collecte directement auprès des entreprises lors de la maintenance des appareils. « Nous avons créé Cart’Touch pour mutualiser nos moyens avec toutes les marques, pour réfléchir aux solutions. Le recyclage des cartouches sert à en fabriquer de nouvelles, sinon les matériaux, comme les plastiques ou encore les métaux pour faire des matières premières ou de l’énergie. », rappelle Sylvie Boisante. « Pour exemple, l’un des constructeurs ne fabrique plus toutes ses cartouches neuves en Europe, mais ces opérations de retraitement lui permettent de maintenir 2 usines ouvertes en Europe. Les cartouches collectées y sont retraitées par ses soins », explique la porte-parole de Cart’Touch. « Nous le faisons plus dans le cadre d’une démarche de développement durable et cela permet de préserver des emplois. »

Le site de Cart’Touch

Découvrez comment la filière du médicament organise le retraitement en lisant notre article sur Cyclamed

Julien Leprovost

Media Query: