Qui récolte les balles de tennis sème le développement durable

Publié le : Last updated:

Qui récolte les balles de tennis sème le développement durable

Traitement des balles de tennis © FFT

Pendant le tournoi de Roland Garros, près de 60 000 balles de tennis sont utilisées. Mais sur toute l’année, en France, ce sont près de 14 millions de balles de tennis qui le sont. Jusque récemment encore, les balles ne rentraient pas dans le tri des déchets. « Que fait-on des balles usagées ? Est-ce qu’on ne pourrait pas les recycler ? », s’est demandé Fabien Boudet, directeur des activités fédérales de la Fédération Française de Tennis. L’idée a été de les transformer en tapis ou sols sportifs, donnés ensuite à des organisations à vocations sociale, solidaire ou sanitaire. « Il s’agit de faire un geste citoyen, defaire un geste qui puisse servir à une population démunie ou en situation de handicap », ajoute Daniel Hette, secrétaire général de la FFT et président de la ligue de Seine-et-Marne.

C’est ainsi qu’a démarré l’Opération Balle Jaune en 2008. En 2012, près de 1,1 millions de balles qui ont été récupérées par 23 ligues. L’opération est avant tout régionale et locale car les ligues sensibilisent leurs licenciés et les associations bénéficiaires de l’opération se situent dans les environs. « Pour fabriquer un tapis de 100m2, il faut 400,000 balles. En 2012, ce sont des tapis de 330 et 600 m2 qui ont pu être fabriqués », rappelle Daniel Hette.

Après la récolte des balles, la logistique doit suivre. La FFT a la chance d’avoir des partenaires nationaux dont la société Coved qui organise en camion un tour de France pour collecter les balles. Le broyage de celles-ci permet l’extraction du noyau du caoutchouc après avoir retiré la feutrine de la balle. C’est à partir de là que les granulats sont produits. Vient ensuite la fabrication a proprement dit des sols sportifs.

Grâce à l’Opération Balles Jaune, jouer au tennis n’est plus seulement un sport, cela peut devenir une action environnementale et solidaire !

Opération Balle Jaune

L’Opération Balle Jaune est la plus emblématique des opérations de développement durable mises en place par la FFT. « Notre rôle réside aussi dans l’éducation. Il faut montrer l’exemple et dès le plus jeune âge. On ne peut plus se permettre de laisser traîner des balles dans nos centres», explique Arnaud Di Pasquale, parrain de l’opération pour cette année, avant d’ajouter que « se servir du tournoi pour communiquer sur ces actions de la FFT, pour sensibiliser le grand public sur le développement durable, il n’y a rien de tel aujourd’hui. »

L’Opération Balle Jaune de la FFT
L'opération balle jaune de la FFT

La solidarité : clé de réussite de l’opération

L’objectif de la FFT pour cette année est de récolter plus d’un million de balles sur les 14 millions qui sont vendues chaque année en France. Le traitement de ces balles par broyage permet d’obtenir des granulats qui peuvent servir à la fabrication de tapis sportifs. La finalité sociale de l’Opération Balle Jaune est une des clés de sa réussite : soutenir des associations ou des institutions locales et sociales est la valeur ajoutée de ce geste eco-citoyen.

Media Query: