La LPO, 100 ans d’actions pour la nature

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

hibous des marais, lpo, oiseaux

Hibous des marais © Fabrice Debono

En 1912, la compagnie des chemins de fer de l’Ouest organise des safaris pour aller abattre des macareux moines sur l’archipel des Sept-Îles au large de Perros-Guirec. En deux ans, la population de ces oiseaux au bec coloré surnommés les « perroquets de la mer » passe de 20 000 à 2 000 individus ! Une poignée d’amoureux de la nature décide de se regrouper au sein d’une association et obtient la création de la toute première réserve ornithologique de France. C’est la naissance de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO).

Depuis la mobilisation en faveur des macareux moines, la LPO n’a eu de cesse de lutter contre le braconnage, jusqu’à parfois être violemment pris à parti par les chasseurs. Mais la meilleure façon de protéger une espèce, quelle qu’elle soit, reste encore de préserver son habitat. Après la création de la réserve des Sept-Îles en 1912, les sites protégés pour les oiseaux se sont multipliés en France et aujourd’hui, la LPO gère plus de 27 000 hectares de milieux naturels et a la charge d’une quinzaine de réserves naturelles nationales ou régionales.

Au fil des ans, l’association a aussi développé une expertise et un savoir-faire dans l’accueil des oiseaux en détresse. La LPO compte ainsi huit centres de soins et deux unités mobiles en cas de crise afin de porter secours aux oiseaux victimes des effets nocifs des activités humaines au premier rang desquelles figurent les marées noires.

C’est d’ailleurs suite à celle provoquée par le naufrage de l’Erika en 1999 et après dix ans de procédure juridique que l’association a obtenu la reconnaissance du « préjudice écologique » pour les 74 000 oiseaux mazoutés et les 150 000 oiseaux morts des suites de cette catastrophe.

Première association de protection de la nature et de la biodiversité en France et présente dans 74 départements, la LPO mène pour son centenaire en 2012 de nombreuses actions de sensibilisation : ballades-découverte dans des réserves, observation des oiseaux, séjours nature, etc. Comme le souligne son président, Allain Bougrain-Dubourg, « la LPO n’en a pas fini. Notre belle centenaire ne s’inscrira pas dans une maison de retraite ! Elle veut montrer, longtemps encore, sa formidable capacité à réunir, agir et construire pour l’avenir de l’oiseau, de la biodiversité, de la nature. Et, par conséquent, de l’homme. »

Pour connaître les actions de la LPO, rendez-vous sur le site du centenaire de l’association : centenaire.lpo.fr

Benjamin Grimont

LPO – Ligue pour la Protection des Oiseaux

Temps de lecture : 2 minutes  

logo lpo

Forte de 45 000 membres, la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) est aujourd’hui l’une des premières associations de protection de la nature en France. Elle agit au quotidien pour la sauvegarde de la biodiversité, à partir de sa vocation de protection des oiseaux.

Media Query: