10:10 contre le changement climatique

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 3 minutes  

10:10

Des célébrités et des sympathisants participent au lancement de 10:10 à la Tate Modern de Londres le 1er septembre 2009 © AFP PHOTO/SHAUN CURRY

Les célébrités se rassemblent autour de la réalisatrice Franny Armstrong et de sa campagne « 10 :10 » pour agir contre le changement climatique.

Végétarienne depuis l’âge de 11ans, Franny Armstrong est fière de n’avoir jamais possédé de voiture, d’avoir des panneaux solaires sur le toit de sa maison et de détester le shopping. Elle ne voyait donc pas d’autre sujet que le changement climatique pour son film-évènement « The Age of Stupid » (sortie en salle le 22 septembre). Basé en 2055, on y découvre un vieil archiviste dans un environnement dévasté qui regarde des vidéos datant de 2008 en se demandant pourquoi nous n’avons pas agi quand il était encore temps.

Durant son tour du monde promotionnel, Franny Armstrong a remarqué que la plupart des spectateurs venaient lui demander des solutions. De là est née l’idée de la campagne « 10:10 » qui a pour but d’encourager les Britanniques à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 10% durant l’année 2010, que ce soit de façon individuelle ou collective. Les Britanniques sont en effet 81% à se déclarer très inquiets du changement climatique mais une partie infime seulement agit quotidiennement pour réduire ses émissions. Une réduction de 10% paraît être un but facile à atteindre pour la plupart. « La beauté de 10:10 est que c’est à la fois un projet réalisable et significatif » affirme Ian Katz, journaliste au Guardian, un des partenaires du projet.

GOODPLANET lance la campagne 10:10 en France, rejoignez-nous

Forte du succès de son film outre-Manche, la réalisatrice britannique n’a pas eu de peine à réunir des célébrités de tous horizons telles que l’acteur Colin Firth, la créatrice de mode Vivienne Westwood, l’écrivain Ian McEwan, l’ancien maire de Londres Ken Livingstone, le guitariste du groupe de rock Bloc Party ou encore les joueurs de l’équipe de foot de Tottenham. Le but de Franny Armstrong est de prouver par un élan national que les Britanniques sont prêts à agir dès maintenant afin de faire pression sur Ed Milliband, le secrétaire d’état à l’énergie et au changement climatique. «Si un des principaux coupables, c’est-à-dire nous, s’avance pour faire le premier pas, cela pourrait changer l’issue de Copenhague ». Seulement 48h après le lancement de la campagne, et plus de 10 000 signatures, tous les ministres du gouvernement Brown se sont ajoutés à la liste des signataires, ainsi que la plupart de leurs opposants du parti conservateur et du parti des libéraux démocrates.

« 10 :10 » encourage les Britanniques à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (14 tonnes par habitant et par an) en faisant des petits sacrifices quotidiens comme changer leurs ampoules habituelles par des ampoules basse consommation ou baisser le chauffage d’un degré. Brian Hoskins, le directeur du Grantham Institute for Climate Change qui siège au Comité gouvernemental sur le changement climatique, soulève néanmoins quelques critiques. Il ne pense pas qu’une réduction de 10% soit réalisable dès l’année prochaine et craint que cela n’engage que des initiatives ponctuelles alors que nous aurions besoin de solutions sur le long terme.

GOODPLANET lance la campagne 10:10 en France, rejoignez-nous

Franny Armstrong reste optimiste et clame que si Copenhague est un succès, elle s’installera au Pays de Galles ou en Cornouailles pour cultiver des poireaux.

Pour voir la bande-annonce du film « The Age of Stupid »: The Age of stupid

10:10

Temps de lecture : 3 minutes  

10:10

Lancée en 2009 à l’initiative de la réalisatrice Franny Armstrong, « 10:10 » est une organisation à but non-lucratif qui vise à réunir tous les secteurs de la société britannique derrière une idée simple : travailler ensemble pour réduire les émissions de CO2 du Royaume-Uni de 10% en 2010. L’autre but de ce projet est de faire pression sur le gouvernement en amont du sommet de Copenhague de décembre 2009. Des centaines de compagnies, universités, ONG, partis politiques, célébrités, associations et des milliers de particuliers se sont d’ores et déjà engagés à réduire leurs émissions.

Media Query: