Sévérité contre les voyous des mers

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

En novembre 2003, le tribunal correctionnel de Brest (France) a condamné le commandant du navire Voltaire à 100 000 € d’amende. Le capitaine, reconnu coupable de dégazage en mer en mai 2003 au large des côtes du Finistère, avait laissé derrière son porte-conteneurs une nappe d’hydrocarbures de 100 000 m2. La fédération France Nature Environnement (FNE) qui s’était constituée partie civile, a obtenu 10 000 euros de dommages et intérêts.

Media Query: