Pollueur / payeur

Publié le : Last updated:

Un mois après l’explosion de l’usine chimique AZF à Toulouse, son directeur autorisait le déversement de plusieurs tonnes d’ammoniaque liquide dans le bras inférieur de la Garonne. Le rejet a pollué le fleuve sur 1,5 km de long et entraîné la mort de 8 000 poissons. La cour d’appel de Toulouse a confirmé, fin juillet 2008, sa condamnation : il devra payer une amende de 8 000 € (10 000 € en première instance) et 28 125 € de dommages et intérêts à chacune des parties civiles, trois associations écologiques : Les Amis de la Terre, France nature environnement, et AMPER-TOS, association nationale pour la protection des eaux et rivières.

Media Query: