Toxic Tour

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Vous rêviez pour vos vacances aux États-Unis de visiter le Grand Canyon, Monument Valley, Ground Zero ou les collines de San Francisco… ? Suivez plutôt les chemins du nouvel écotourisme américain : les « misery tours » ou « toxic toxic tours« , excursions sur les sites les plus pollués, massacrés, salis, empoisonnés par l’industrie et la croissance urbaine. L’association locale Communities for a Better Environment balade ses visiteurs à travers plusieurs circuits en bus. On peut visiter un de ces « cauchemars environnementaux » près de Los Angeles. On s’arrête dans « Asthma Town » (la ville de l’asthme). On traverse la zone des abattoirs de porcs entre des usines chimiques. On visite l’Alameda Corridor, où roulent chaque jour des dizaines de milliers de camions et de trains de fret rejoignant les terminaux portuaires. À l’opposé de ce tourisme industriel ou vacances éco-conscientes, on trouve des dizaines d’agences proposant des destinations garanties « free from toxic and harmfull substance » (sans substance toxique dangereuse), comme entre autres le ResponsibleTravel.

Media Query: